Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les-lin-a-la-reunion.over-blog.com

les-lin-a-la-reunion.over-blog.com

Menu
Petits plats (d'ici) et d'ailleurs

Petits plats (d'ici) et d'ailleurs

Glissons une petite rubrique gastronomique au milieu de notre compte rendu quotidien. Il faut tordre le cou à une idée très répandue: la nourriture créole n'est pas extrêmement épicée. Pour les plats servis, les restaurateurs nous donnent une portion de piments à côté du plat. les amateurs de bouche en feu peuvent allègrement s'en servir s'ils le souhaitent. Mon expérience de Zoreille: le piment, plus c'est petit et clair, carrément blanc, plus il arrache (sa race!)...

Autre surprise par rapport à chez nous, c'est la double ration de féculents servie dans les plats. Avec le riz ou la pomme de terre, aliments de base ici, on sert des pois (style haricot rouge des tortillas) ou des lentilles, beaucoup de lentilles, de toutes les formes et de toutes les couleurs. 

Le Réunionnais de base se nourrit peu de produits laitiers. On trouve du lait d'ici (même prix que chez nous), mais moins de choix dans les yog, fromages, ou autres produits dérivés. Par exemple, si on vous dit "fromage", c'est toujours de l'Emmental basique râpé sur les pizzas, crêpes, pâtes, etc, etc... Pour les produits de la mer, ô désespoir, nous trouvons-nous sur une île, ou bien quoi? Le poisson est beaucoup préparé en sauce (en cari par exemple) ou en friture (samoussa), rarement servi en filet. On trouve du thon, espadon, marlin, longeline, mérou moins fréquemment. Fruits de mer, quasi inexistants, faut s'y faire, snif! Comme j'ai déjà eu l'occasion de le souligner, La Réunion n'est pas tournée vers l'Océan.

On trouve toutes sortes de fruits et de légumes, mais la plupart sont importés d'Afrique du Sud (le principal pays exportateur de denrées alimentaires fraîches vers la Réunion), de Madagascar ou de l'Australie. De notre point de vue cela paraît très exotique, mais l'Océan Indien rend ces pays assez proches les uns des autres. La diversité des fruits et des légumes se paie cher par contre. 

Au menu des restos, il y a deux variantes: plat à emporter, bon marché et généreux en quantité tout de même, et manger sur place. On s'est rendu compte que beaucoup d'autochtones prenaient à l'emporter: autant les gens sont attachés à faire la popote et mettre les petits plats dans les grands pour le pique-nique du week-end au bord de la plage (une véritable institution!), autant le reste du temps ils préfèrent une formule simple et rapide pour les dîners et les soupers en semaine. Sur la carte, des plats passe-partout, et les traditionnels.

Ci-dessous, quelques formules croisées de-ci, de-là, mais pas spécifiques à la Réunion, les passe-partout justement. Les plats traditionnels, comme par exemple le cari, le rougail et les "bonbons", feront l'objet d'une nouvelle page sur ce blog. Attention, il y a un intrus, extrêmement difficile à trouver, dans la présentation qui suit, soyez attentifs :-)!

Salades diverses (pêcheur, bayonne et poulet):

 

 

 

 

Crêpes diverses et variées (au bacon et champignons, base Emmental...):

 

 

 

 

 

Bitume farci au caméléon, nommé "l'endormi" par les habitants (viande bio, certifiée):

 

 

 

Sandwiches baguettes divers et variés (jambon, frites, double sauce et ...Emmental, pour le gratinage!):

 

 

 

Et le fameux hamburger, qui s'est imposé en toute déclinaison partout (ici à l'espadon, miam):