Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les-lin-a-la-reunion.over-blog.com

les-lin-a-la-reunion.over-blog.com

Menu
Globice, à travers ses membres de choc (part two)

Globice, à travers ses membres de choc (part two)

Outre les quelques 150-200 bénévoles oeuvrant tout autour de l'île, Globice emploie des personnes salariées pour gérer les affaires administratives et scientifiques.

ça bosse sec là-dedans! Ha non, sauf la blonde, au milieu, là...

Au bureau, engagée pour une année, et dont le contrat échoit officiellement ce mois de juin, il y a Laura, originaire de La Rochelle en métropole, diplômée en biologie marine d'abord, et en écologie marine ensuite. Ne trouvant pas de travail dans ses cordes sur la côte atlantique française, elle a tenté sa chance à La Réunion, après quelques mandats sur des plateformes pétrolières ou autres grands chantiers touchant le milieu marin (études d'impact sur milieu marin, qu'elle dit). Car Laura, ici, étudie principalement le chant des cétacés (des baleines en fait, les sifflements et les clics des dauphins n'étant pas des chants). Elle détermine, autour du grand chantier de la route du littoral, si la pollution sonore n'est pas néfaste pour la population de dauphins résidente, les aduncus. A son bureau, on l'observe souvent avec un casque sur les oreilles, analysant les différentes phases sonores récoltées par des micros immergés aux quatre coins de l'île, qu'elle va fixer elle-même. En effet, c'est en plus une plongeuse émérite! Bref, au vu de son travail et de ses compétences, et plus encore :-), Globice va prolonger son engagement pour un petit moment, cool pour elle!

Laura dans ses dossiers
Ha Laura, on en mangerait aussi :-)

Nathalie, comme Patrick, a été engagée avec un contrat "aider" et a pu, après sa première année à Globice, entériner son contrat en CDI. C'est la seule créole du bureau et travaille comme secrétaire à 80%: elle tape les courriers, fait les contrats, gère les congés, s'occupe de la comptabilité, fait le café :-), ... D'un tempérament plutôt discret, Nathalie est très serviable et sérieuse dans son travail. Elle habite l'Etang Salé les Bains, là où les enfants adorent se baigner en raison du beau sable noir et des vagues.

Nathalie à sa tâche

De manière générale, il y a peu de créoles dans les diverses associations écologiques/environnementales/marines de l'île. Il semble que la culture créole ne se porte pas vers ce genre d'organisations. Globice est composée de 90% de Zoreilles. Cet état de fait peut s'avérer improductif dans la puissance du message et dans sa crédibilité auprès du public de La Réunion, d'autant plus que c'est la population créole qu'il faudrait le plus sensibiliser par rapport aux problèmes environnementaux.

Smile...!

Les Métropolitains ont en effet une conscience écologique plus "éveillée" que les autochtones de l'île, qui gardent une mentalité très ... de pays du sud, on va dire :-/. C'est amusant de constater que ce ne sont pas les natifs de La Réunion qui s'évertuent le plus à préserver tout le potentiel de l'île!